Sortie eau vive Auvergne – Novembre 2018

Depuis quelques années, le Centre des Sports Nautiques d’Asfeld organise une sortie eau vive/randonnée début Novembre. Ceci dans le but de pratiquer de l’eau vive sur des rivières naturelles de classe II à IV,

et de permettre aux randonneurs de découvrir les paysages de l’Auvergne.

Un premier groupe composé de Claudine, Loïc, Arnaud, Gauthier, Léonard, Aurélien et Thomas sont partis le mercredi soir, faisant une halte à Lyon, avant d’aller naviguer sur le bassin de Saint-Pierre-de-Bœuf. Nous avons profité de deux créneaux d’1h30, alliant passage technique sur les portes, et aisance en eau vive dans les gros passages du bassin.

Nous avons repris notre route vers Saint-Julien-des-Chazes
en fin d’après midi pour rejoindre le reste du groupe.

Alors que nous devions naviguer sur l’Allier par 5m3, deux épisodes météorologiques ont modifié le débit de cette rivières :

la neige qui est tombée en abondance quelques jours précédant notre arrivée

et une pluviométrie importante sur les Cévennes. C’est donc sur 75 m3 que nous avons attaqué le stage eau vive,

une belle surprise pour tout le groupe.

Le vendredi matin, 12 kayakistes se sont échauffés sur une portion de 15 km en classe II.

Léa, Thomas, Mika, Quentin, Laurent, Loïc, Jean-Marc, Arnaud, Gauthier, Léonard,

Aurélien et Thomas L sont partis de Saint-Julien (embarquement au pied du gîte), jusque Langeac.

Il aura fallu 1h30 pour boucler le parcours. Aucun dessalage à déplorer.

L’après-midi, les choses sérieuses ont commencé. C’est depuis Monistrol que nous nous

sommes élancés sur un parcours de 11 km en classe III/passage IV.
Nous voilà mis dans le bain dès notre départ !
A peine partis, nous nous retrouvons sur un premier drossage dont
notre anticipation et notre vigilance nous permettent de passer sans problème.
Les passages s’enchainent, dont les Planioles qui les suivent nous permettent de récupérer

et d’attendre tout le groupe. Trois dessalages auront rythmé la descente au fil des vagues et des rapides. Le plus beau dessalage ayant eu lieu dans le célèbre passage de la « baraque à Poney ».

Après une nuit de repos, le groupe kayakiste s’est scindé en deux.

Loïc, Jean-Marc, Léonard, Aurélien et Thomas L sont partis sur les gorges de l’Allier,

pour réaliser le parcours Saint-Etienne du Vigan/Chapeauroux, soit 16 km de classe III/passage IV.

Accompagné par deux kayakistes locaux, nous aurons mis 3h pour en terminer
avec ce tronçon. Nous avons totalisé 6 dessalages, dont un seul concernait un kayakiste

de notre groupe ardennais. Nous avons réalisé le parcours sans trop de difficulté,

avec une reconnaissance à la « triple chute » et un portage à l’ex-infran.

De leur côté, Mika, Quentin et Thomas ont de nouveau navigué sur le parcours Monistrol/Saint-Julien des Chazes. Mais cette fois-ci ils étaient accompagnés d’un raft. Claudine, Anne, Thérèsa, Clémence, Léa et Gauthier ont descendu l’ensemble du parcours avec Hervé comme barreur.

Au total, nous avons parcouru 54 km sur l’Allier, navigué 7h30, esquimauté une dizaine de fois, récupéré 9 dessalés et lancé 0 corde. Bref, un bon stage.

Le Conseiller Technique Fédéral Canoë-Kayak Département 08 / Thomas Lessage.


Anne Coquet

Author: Anne Coquet

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également